HOME CONTACT BOUTIQUE

FAQ pour verre de borosilicate 3.3

Cliquez sur les questions qui vous intéressent:


Nos béchers de protection pour lanterne funéraire (GSB abrégé) G3 et G7 sont en "verre borosilicaté 3.3" (Boro3.3 abrégé).

La température de fonctionnement maximale autorisée pour Boro3.3 est de +500 ° C. D'une température à partir de +525 ° C, le verre commence à ramollir et à partir d'une température de +860 ° C, il passe à l'état liquide.

Boro3.3 peut être refroidi à la température négative maximale possible et convient convient donc pour une utilisation dans l'azote liquide. (environ -196 ° C). Généralement, pour utilisation de Boro3.3 jusqu'à -70 ° C recommandée.

Non, la différence de température d'un choc thermique ne doit pas dépasser 100 ° C ou 100 Kelvin. Ce serait par exemple le cas lorsque Boro3.3 est refroidi à 0 ° C puis versez de l'eau bouillante (100 ° C, choc thermique = 100 ° C). Étant donné que la résistance aux changements de température dépend de l'épaisseur de la paroi, elle est incluse nos tasses avec une épaisseur de paroi d'environ 2,5 mm à 175 ° C.

Cela ne peut pas être vu optiquement. La plupart des fabricants de verres résistants à la chaleur laissez une note, un tampon ou un logo sur l'article, cependant indique le verre borosilicaté 3.3. Les exemples seraient DURAN, PYREX, SIMAX ou juste un indice à la norme DIN ISO 3585 correspondante.

N'utilisez pas de béchers de protection de lanterne (ou tout autre récipient dans cette fonction) sans preuve correspondante (la résistance aux changements de température due au logo Boro3.3 ou note DIN), ceux-ci n'offrent pas une réelle protection!

ISO

Le verre normal n'a qu'une résistance au changement de température d'environ 40 ° C avant peut se casser et n'offre donc aucune protection contre les brûlures et les fuites de boîtiers d'éclairage graves. Le fait est que c'est précisément pourquoi de nombreuses tranches de lanternes funéraires sont incluses Coupez le contact avec la cire chaude qui s'échappe ou avec les boîtiers de lumière grave (voir photo). Ceci prouve clairement que les coupelles de protection des lanternes ne sont PAS en verre silicate sodocalcique peut être fabriqué! Notre Boro3.3 avec une résistance au changement de température de au moins 100 ° C, arithmétiquement même autour de 175 ° C en raison de l'épaisseur de paroi de 2,5 mm, peut absorber les températures qui se produisent pendant un incendie grave de logement de lumière sans dommage.
N'utilisez pas une coupelle de protection de lanterne (ou tout autre récipient dans cette fonction) sans Preuve appropriée (la résistance aux changements de température grâce au logo Boro3.3 ou à la note DIN), ceux-ci n'offrent pas une réelle protection!

GSB-G3

Boro3.3 se caractérise par un très faible coefficient de dilatation linéaire (3,3 x 10−6K - 1) en raison de sa haute résistance aux changements de température (100 Kelvin ou 100 ° C). Le coefficient de dilatation linéaire est si faible qu'il n'y a pratiquement pas de tension dans le matériau et le verre, par ex. B. lorsque vous versez de l'eau bouillante, ne se brise pas.
Techniquement parlant, la définition exacte est la suivante: Coefficient linéaire moyen de dilatation thermique α (20 ° C; 300 ° C) selon DIN ISO 7991: 3,3 x 10-6 K - 1. Boro3.3 se démarque donc grâce à une Petit coefficient de dilatation linéaire (α = 3,3 x 10−6 K - 1) ((20 ° C; 300 ° C) selon DIN ISO 7991) en raison de sa haute résistance aux variations de température jusqu'à ΔT = 100 K. Cela signifie que avec un changement de température de 1 K, le verre n'est que de 3,3 x 10−6 par rapport Les unités de longueur ont changé. Exemple: un tuyau de 1 m de long en Boro3.3 changerait si la température change de 100 ° C ne s'étendent que de 0,33 mm! La résistance aux changements de température est en fonction de l'épaisseur de paroi et de la géométrie des produits, pour nos gobelets l'épaisseur de paroi de 2,5 mm se traduit par une résistance aux chocs thermiques calculée d'environ 175 ° C.
A titre de comparaison: le coefficient d'expansion de Boro3.3 n'est que d'environ 40% de verre normal (sodocalcique). La résistance maximale aux chocs thermiques de Le verre normal (verre sodocalcique-silicate) ne mesure que 40 Kelvin ou 40 ° C, Le Boro3.3 dépasse ainsi ce facteur d'un facteur 3 et est comparable à la porcelaine.


Lors de nos tests pratiques, nous n'avons pas pu trouver de scénario utilisant un ajustez la lumière grave habituelle, ce qui a entraîné la rupture de Boro3.3. Nos béchers de protection pour lanterne funéraires sont sur le marché depuis 2001 et nous n'avons jamais entendu parler d'un de ces gobelets endommagé thermiquement.


Oui. Mais pas la température ou le changement de température, mais l'augmentation du volume d'eau de congélation peut détruire la tasse en raison de sa conception. Par conséquent, en hiver, il faut veiller à ce qu'il n'y ait pas d'eau dans la tasse et que la tasse dans la lanterne soit largement protégée contre la pénétration d'eau.

Conseil d'hiver: mettez du sel de table dans le GSB jusqu'à ce que le sol soit complètement couvert, puis placez votre lumière grave dessus. Cela permet d'éviter les dommages dus au gel.


Les pots Mason sont également constitués de verre silico-sodo-calcique, qui fixe les températures d'ébullition bien résister à la nourriture. Cependant, la résistance aux variations de température d'environ 40 ou 50 ° C est suffisante n'est pas suffisant pour un logement de feu grave brûlant, n'offre donc pas une réelle protection. Un pot Mason serait Certainement moins cher à acheter, mais cela aurait-il également un sens? Afin d'économiser 1-2 EUR, vous compteriez sur la protection sûre pendant un min. Lanterne funéraire coûtant 150 EUR et se passer d'une tombe (taches de cire!) pour quelques milliers d'euros?
Souhaitez-vous, pour quelques euros, économiser la ceinture de sécurité de votre voiture contre une simple ceinture en cuir? être?
À peine! Aux changements de température dans une grave lanterne avec des boîtiers de lumière brûlants et des fuites chaudes Si vous ramassez de la cire en bon état, vous ne pouvez pas éviter un verre Boro3.3 (ou "plus dur")!
N'utilisez pas une béchers de protection de lanterne (ou tout autre récipient avec cette fonction) sans une coupelle appropriée Preuve (la résistance aux variations de température par le logo Boro3.3 ou la note DIN), celles-ci n'offrent pas une réelle protection!

ISO

Presque tous les articles en verre dans les laboratoires du monde entier sont fabriqués à partir de Boro3.3. En plus des applications optiques, les propriétés thermiques et chimiques de Boro3.3 sont également utilisées comme vitrage coupe-feu ou vaisselle domestique résistante à la chaleur. Même les voyages dans l'espace l'utilisent comme une fine couche sur les carreaux de protection thermique des SpaceShuttles.


Dans l'industrie, les produits et matériaux céramiques dont la température de fonctionnement est supérieure à 600 ° C sont généralement appelés ignifugés. Selon la définition (DIN 51 060), cependant, seuls les matériaux ayant un point de chute conique supérieur à SK 17, ce qui correspond à environ 1500 ° C, peuvent être décrits comme résistants au feu. Cette température limite n'est techniquement pas vraiment pertinente, mais elle est importante en termes de droit douanier et minier.

En conséquence, Boro3.3 n'est techniquement pas ignifuge en raison de sa température de ramollissement de +525 ° C.

Cependant, cela ne signifie pas une réduction, mais seulement une classification technique des propriétés thermiques du Boro3.3, car en plus d'être utilisé comme vitrage coupe-feu très efficace, il est également utilisé dans les voyages spatiaux comme revêtement de carreaux de protection thermique sur les SpaceShuttles.


Boro3.3 peut être utilisé au micro-ondes et passe également au lave-vaisselle.


Non. Comme tous les verres résistants à la chaleur, qui se produisent également dans un ménage, ils ne doivent jamais être jetés dans la collecte normale des déchets de verre, car il y a des problèmes avec leur fusion en raison de son point de fusion élevé Éclats recyclés (verre sodocalcique) provoqués.


BECHERS DE PROTECTION DE LANTERNE FUNERAIRE

New York

Béchers de protection de lanterne funéraire

pour protéger votre lanterne funéraire en verre borosilicaté 3.3.

Plus

Boro3.3-FAQ

Collection de questions courantes sur verre borosilicaté 3.3 selon DIN ISO 3585

Plus

Galerie de dommages

Galerie avec des photos des dommages dus à des béchers de protection de lanterne funéraire manquants.

Plus

PLUS

New York

Verre éternel lumineux

Lunettes de lumière éternelles pour les besoins de l'église

Plus
Paris

Bougie funéraire solaire

pour utilisation dans les lanternes funéraires

Plus
San Francisco

Cylindre en verre

Cylindre en verre en verre borosilicaté 3.3

Plus

CONTACT

Êtes-vous intéressé? Merci de nous écrire!

Andre Best Innovations
Buchenweg 1a
D-56337 Arzbach
Fax: +49 2603 508913
Email: info@best-innovations.de